Le moment est-il venu d’en faire plus?

Énurésie nocturne primaire est le terme médical pour le pipi au lit. Votre médecin pourrait utiliser ce terme. Tout simplement, il s’agit du fait de « mouiller involontairement son lit pendant le sommeil ».

Le pipi au lit est fréquent chez les jeunes enfants qui apprennent encore à maîtriser leur vessie la nuit. La plupart des enfants se défont spontanément de leur énurésie avant l’âge de 5 ou 6 ans.  Mais, chez certains, le problème persiste même jusqu’à l’adolescence. Environ 15 % des enfants de 5 ans mouillent leur lit la nuit.

L’énurésie nocturne est une affection pénible qui peut avoir un impact sérieux sur le comportement de l’enfant ou de l’adolescent, sur son bien-être émotionnel et sur sa vie sociale. Elle apporte également son lot de stress aux parents ou aux autres personnes qui ont soin d’eux car ils peuvent se sentir frustrés et impuissants.

 

Pourquoi mon enfant mouille-t-il toujours son lit à son âge?

Les causes du pipi au lit ne sont pas complètement comprises.  Parmi les facteurs physiques, on peut retrouver :

  • une production excessive d’urine. La production nocturne d’urine est contrôlée par l’hormone antidiurétique (ADH). Certains enfants ne produisent pas suffisamment d’ADH pour ralentir la production nocturne d’urine. Des médicaments peuvent aider à réduire le volume d’urine produit la nuit.
  • la profondeur du sommeil. La vessie de votre enfant et pleine, mais il ne s’en rend pas compte avant son réveil. Les alarmes et les autres options comportementales pourraient alors être utiles pour plusieurs enfants.
  • le trop petit volume de la vessie. La vessie de votre enfant pourrait ne pas être suffisamment développée pour contenir l’urine produite pendant la nuit.
  • la constipation. Les intestins sont appuyés sur la vessie, ce qui donne l’envie d’uriner.
  • les infections des voies urinaires. Parmi les signes et les symptômes de ces affections, on retrouve l’énurésie, les accidents diurnes, la polyurie (mictions fréquentes) la présence de sang dans l’urine ou de douleur à la miction. Si votre enfant présente ces symptômes, consultez votre médecin.
  • certains facteurs génétiques. Les enfants courent un risque beaucoup plus grand d’être énurétiques si leurs parents l’étaient.

Bien que certains facteurs psychologiques comme le stress puissent jouer un rôle dans l’énurésie nocturne, on ne pense pas qu’ils causent cette affection en soi. Votre enfant ne provoque pas le pipi au lit lui-même. Mais, certains facteurs émotionnels peuvent avoir une influence sur l’efficacité des traitements. Les enfants peuvent se sentir coupables ou se blâmer pour le problème; il est donc essentiel d’agir pour leur préserver leur estime de soi, ce qui peut nécessiter le recours à du counseling ou à d’autres traitements motivationnels.

SUIVANT : Le moment est-il venu d’en parler à votre médecin? arrowright